AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 do you really need to talk ? /w Cate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leslie Harper
Leçon n° 1 ≈ Toujours partir avant le petit-déjeuner.
Leslie Harper

Messages : 82
Inscription : 06/09/2015
Avatar : Dylan Bruce
Crédits : ©bombshell - avatar & ©tumblr - gifs
Multis-comptes : MICHELLE PARSON
Pseudo : Mashed Woods - Justine
Age : 32 ans
Statut : Célibataire
Métier : Psychologue de renom travaillant au cedars sinai.

LOVE UNLIMITED
Adresse: 4208, West Hollywood
Répertoire:

do you really need to talk ? /w Cate Empty
MessageSujet: do you really need to talk ? /w Cate   do you really need to talk ? /w Cate EmptyVen 11 Sep - 14:28



We both know that it's not fashionable to love me
But you don't go cause truly there's nobody for you but me

Le regard sur son écran d'ordinateur dernier cri, il ne peut s'empêcher de sourire face à tous les éloges que l'on fait sur lui dans les différents articles de presse. Sans compter sur le nombre de vus de ses différentes vidéos lors de ses apparitions en plateau télé. La célébrité il aime ça, mais il aime encore plus tous les petits à côtés : l'argent, les femmes … Sa vie est aujourd'hui bien rythmée et il ne l'échangerait pour rien au monde. Son poste de psychologue marchait bien, à tel point qu'il devait refuser certains patients potentiels. Bien évidemment il préférait avoir des patientes, d'ailleurs il ne se privait pas de draguer les moins vulnérables d'entre elles pour profiter de leurs corps. Les moins vulnérables car il tenait quand même à garder une certaine éthique. Il jeta rapidement un coup d'oeil pour voir qui était sa prochaine patiente : Cate Dunham, instinctivement il tira son tiroir de droite afin de checker la boîte de préservatifs. Malheureusement pour lui, la boîte était vide, il l'a jeta dans la poubelle, mais heureusement pour lui il travaillait dans un centre de soin qui offrait des échantillons gratuits à leurs patients mineurs. Ni une ni deux, il se dirigea vers la réserve, il en prit une petite poignée, qu'il cacha dans la poche gauche de son pantalon noir. Il tenait à se faire discret, depuis quelques semaines ses associés aimaient de moins en moins le fait qu'il prenne son bureau pour une entre de partie de jambes en l'air, encore moins lorsqu'il s'agissait de patiente. De plus il fallait qu'il fasse attention à sa réputation, toutes ces femmes qu'il jetait comme des mouchoirs après avoir eu ce qu'il voulait pouvait très bien en parler devant les médias. Or Leslie tenait à garder sa notoriété et ce statut de gentleman qu'on lui donnait un peu partout. Soudain on frappa à sa porte « Docteur Harper, mademoiselle Dunham vient d'arriver. » lança la secrétaire du cabinet, tandis que leslie lui faisait signe de la laisser entrer. Une main sur son épaule droite afin de tenir son sac, Cate entra dans le cabinet tout sourire. Un sourire que Les lui rendit avec plaisir. « Alors par quoi veux-tu qu'on commence aujourd'hui ? » dit le psychothérapeute en s'approchant de la jolie blonde. Il ne mit pas longtemps avant de comprendre ce que la jeune femme était venue chercher aujourd'hui, une chose était sûre, ils n'allaient pas beaucoup parler. Leslie prit soin de fermer les stores qui donnaient sur l'intérieur du cabinet avant de commencer à satisfaire sa patiente au sens propre du terme. Du canapé au bureau, Leslie offrit 50 minutes de plaisir à Cate. Légèrement essoufflé, il se rhabilla, d'abord le pantalon puis la chemise qu'il tentait tant bien que mal de reboutonner encore sous les effets de l'endorphine. Il regarda son horloge posé devant son bureau qui lui permettait de repère pour l'heure lors de ses séances. « Il nous reste 10 minutes, tu veux parler ? » demanda Leslie qui se souciait tout de même un peu du bien être de sa patiente.

_________________
What if I never even see you cuz we're both on a stage Don't tell me listen to your song because it isn't the same, I don't wanna say your love is a waiting game Baby I'm thinking it over, What if the way we started made it something cursed from the start.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cate Dunham

Cate Dunham

Messages : 139
Inscription : 05/09/2015
Avatar : serinda swan.
Crédits : joplin, ericasreed.
Pseudo : oswalds/ manon.
Age : 32 yo.
Statut : single.
Métier : firefighter.

LOVE UNLIMITED
Adresse: boulevard of broken dreams
Répertoire:

do you really need to talk ? /w Cate Empty
MessageSujet: Re: do you really need to talk ? /w Cate   do you really need to talk ? /w Cate EmptyVen 11 Sep - 16:21


I don't need you but I want you.

Cate jouait un jeu dangereux, et elle le savait. Pourtant, elle ne faisait rien pour s'en empêcher. Aveuglée par son chagrin, elle fonçait droit dans la gueule du loup. Et ce loup s'appelait Leslie Harper. Monsieur le psychologue diablement sexy, auquel elle n'avait pas pu résister. Ils n'en étaient plus à leur première partie de jambes en l'air, la plupart du temps dans son bureau, et elle prenait pleinement son pied. Sans doute la raison pour laquelle elle s'obstinait à revenir. Pourtant, elle savait qu'à force de le fréquenter, elle risquait de vouloir plus que du sexe. Mais Leslie Harper n'est pas l'homme qu'il lui faut si elle veut remonter la pente. C'est un homme à femmes et Cate le sait, et se doute qu'elle n'est pas la seule à avoir succomber à ses avances. Pour l'instant, elle se complet dans cette situation, mais se doute qu'à un moment, si elle ne veut pas souffrir plus qu'actuellement, elle devra prendre ces distances, résister à la tentation que représente pour elle cet homme au charme ravageur. Officiellement, elle était là pour parler de sa peine, de son frère, de sa vie. Mais Cate ne croyait pas en la psychologie. Plus maintenant. A vrai dire, le sexe était bien le seul moment où elle ne pensait plus à Dex. Aujourd'hui, elle avait donc décidé qu'elle se pointerait à son rendez-vous mais certainement pas pour parler. Elle n'en avait ni l'envie, ni la force.
Lorsqu'elle passa la porte du cabinet, Cate ne put s'empêcher de jeter un coup d'oeil sur le bureau de la secrétaire quand celle-ci partit prévenir Leslie de son arrivée, pour tenter d'apercevoir le nom des patients du jour. Depuis quelques temps, elle s'était liée d'amitié -elle ne savait pas vraiment comment qualifier cette relation- avec un certain Asher, lui aussi patient de Leslie. Marié, ayant récemment perdu son enfant à naitre, cet homme était aussi brisé qu'elle, sans doute la raison pour laquelle elle avait fini par accepter son invitation à un café, après de nombreux refus. Cependant, il ne semblait pas apparaitre sur la liste aujourd'hui. « Vous pouvez y aller, mademoiselle. » Cate la remercia d'un signe de tête avant de pénétrer dans "l'antre du diable", comme elle l'avait surnommé dans son esprit. Il était là, derrière son bureau, et lorsqu'il lui souris en retour, Cate ne put s'empêcher de penser que lorsqu'elle aura décidé d'arrêter de le fréquenter, il lui faudra une volonté de fer pour y arriver. Elle esquissa un léger sourire taquin lorsqu'il lui demanda par quoi elle voulait commencer. Il le savait très bien. Une fois les stores fermés, les vêtements commencèrent à voler dans la pièce et Cate oublia tout le reste, profitant pleinement du moment présent et de ce corps musclé s'offrant à elle. 50 minutes s'écoulèrent, et elle ne vit pas le temps passé. Encore haletante, elle observa depuis le canapé Leslie reboutonner maladroitement sa chemise pendant qu'elle rajustait son soutien-gorge. Cate laissa échapper un léger rire et s'approcha de lui. Elle fit en sorte de s'approcher assez près de lui pour que leurs corps se frôlent et entreprit de corriger la position des boutons de sa chemise. « Il ne faudrait pas que ta prochaine cliente se doute que tu as déjà fait ton sport avant qu'elle arrive. » dit-elle, d'un air narquois avant de se retourner pour enfiler son short et sa chemise.
« Ah back to business. Je ne sais pas, c'est toi le psy, tu devrais être celui qui me pose les questions non ? » Elle s'assit dans le canapé, lui faisant face. Dix minutes. Qu'avait-elle le temps de dire en dix petites minutes ? Tant de choses et si peu en même temps. « Voyons voir ... en dix minutes, pas une de plus, de quoi pourrais-je bien avoir envie de parler ? » Cate fit mine de réfléchir. Ce n'était pas son truc de parler, et Leslie le savait. Dex, l'alcool, sa suspension, le mystérieux Asher, tout allait de travers dans sa vie et ce n'était pas dix minutes avec un foutu psychologue qui allaient arranger ça.

(c) halsteadwarren tumblr.

_________________
~ now i'm running in circles, i'm losing it all. from something to nothing, do the right thing, let me fall. you're pushing me sideways but you won't let go, and i know you're sorry but do the right thing : cut the rope and let me fall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leslie Harper
Leçon n° 1 ≈ Toujours partir avant le petit-déjeuner.
Leslie Harper

Messages : 82
Inscription : 06/09/2015
Avatar : Dylan Bruce
Crédits : ©bombshell - avatar & ©tumblr - gifs
Multis-comptes : MICHELLE PARSON
Pseudo : Mashed Woods - Justine
Age : 32 ans
Statut : Célibataire
Métier : Psychologue de renom travaillant au cedars sinai.

LOVE UNLIMITED
Adresse: 4208, West Hollywood
Répertoire:

do you really need to talk ? /w Cate Empty
MessageSujet: Re: do you really need to talk ? /w Cate   do you really need to talk ? /w Cate EmptyVen 25 Sep - 13:29

Leslie avait beau être un psychologue de renom, dieu sait qu'il aimait profiter de ces petits à côtés en prenant un certain plaisir à exercer son métier. Ces petites pauses avec Cate lui permettaient de faire le vide et de décompresser un peu. Si il aimait la célébrité, elle n'était pas de tout repos, et le sexe était un moyen pour lui de gérer sa situation. Il avait besoin de quelque chose pour le défouler fréquemment et avec sa notoriété il était désormais facile d'assouvir ses besoins dès qu'il en avait envie. Il veillait cependant à ne pas coucher avec trop de patientes en même temps, tout d'abord parce qu'il avait promis à ses associés de se calmer un peu à ce niveau et deuxièmement parce qu'il ne voulait pas que ses patientes viennent en pensant qu'il les satisferaient toutes. Il devait tout de même garder un certain professionnalisme, de plus il aimait réellement exercer ce métier, rendre les gens heureux lui procurait un certain réconfort. Sûrement parce qu'il n'était en réalité pas si heureux qu'il osait le prétendre. « Il ne faudrait pas que ta prochaine cliente se doute que tu as déjà fait ton sport avant qu'elle arrive. » dit Cate en s'approchant de lui afin de ré-arranger sa chemise. « Tu sais bien que tu es la seule patiente à qui je propose mon corps » dit Leslie sans grande conviction. Cate n'était pas dupe et il le savait, elle devait se douter qu'elle n'était pas la seule femme à profiter des compétences athlétique du jeune homme. C'est aussi ce qui faisait d'elle une femme qui n'était en rien naïve, Leslie savait qu'elle allait s'en sortir et que cette mauvaise passe ne serait qu'une passade. Il savait aussi qu'elle avait du mal à croire ses grands discours de psychologue et que le sexe était sûrement bénéfique pour elle aussi. « Ah back to business. Je ne sais pas, c'est toi le psy, tu devrais être celui qui me pose les questions non ? » déclara Cate. Leslie ne pu s'empêcher de laisser échapper un petit rire suite à cette remarque. « Il faut bien que tu rentabilises un peu tes séances. » dit Les' tout en prenant place sur son fauteuil de psychanalyste. Quant à Cate elle prit place en face de lui sur le divan. « Voyons voir ... en dix minutes, pas une de plus, de quoi pourrais-je bien avoir envie de parler ? » Leslie connaissait ce genre de patiente, peu convaincue par les biens faits de s'ouvrir à une personne, mais il savait que petit à petit il allait l'amener à se révéler. « Commence par me dire ou tu en es dans ta vie ! Ta suspension, elle s'arrête quand ? Qu'est ce que tu fais de tes journées ? » demanda t-il comme si il parlait à une amie. Il savait qu'il devait installer ce genre de relation pour aider Cate à parler et à exprimer ce qu'elle ressent.

_________________
What if I never even see you cuz we're both on a stage Don't tell me listen to your song because it isn't the same, I don't wanna say your love is a waiting game Baby I'm thinking it over, What if the way we started made it something cursed from the start.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




do you really need to talk ? /w Cate Empty
MessageSujet: Re: do you really need to talk ? /w Cate   do you really need to talk ? /w Cate Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
do you really need to talk ? /w Cate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» aerdala futur panda air sur hécate
» Dixit - Le Conte Est Bon
» [Hécate][Enu] 200 - Sweell [Parrainé par: El-Apollon & Slipouille]
» Osamodas level 199 [Dragozios]
» [Enutrof] - De Hécate - Cercle 200 - Shinsey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LOS ANGELES :: SANTA MONICA :: cedars sinai-