AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ≈ Our hearts are like Firestones - (mellie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélanie Lawrence
- NOW WE GOT BAD BLOOD.
avatar

Messages : 111
Inscription : 31/08/2015
Avatar : Sophia Bush
Crédits : ©mine - midspring rose (avatar) / Tumblr fuckyeahmissbush (gifs)
Multis-comptes : Felix B -
Pseudo : Midspring Rose ✮ Julia
Age : 32 ans
Statut : Célibataire
Métier : Profileuse et auteur de romans noirs

LOVE UNLIMITED
Adresse:
Répertoire:

MessageSujet: ≈ Our hearts are like Firestones - (mellie)   Mar 8 Sep - 15:00



Mélanie Lawrence
– une petite citation pour faire joli –


NOM :  Lawrence, un nom qu'elle hérite de son père. Un homme qu'elle admire et qu'elle chérie depuis sa plus tendre enfance. Un nom où résonne, comme un signe, le mot droit, un mot qui colle avec cette famille qui, de différentes manières, est mariée au droit et à ce qu'il représente. Un nom que la jeune femme est fière de porter, et même si durant quelques mois elle à fait l'erreur de ne plus le porter, elle ne refera jamais de cette erreur. PRÉNOM :  Mélanie, un prénom en hommage aux racines française de la mère de la jeune femme. Il est rare qu'on l'appel par son prénom complet, d'ailleurs quant c'est le cas ce n'est généralement pas bon signe. Elle à pour habitude qu'on la surnomme  surtout Mellie ou bien Lany. AGE : 32 printemps sont à dénombrer à son compteur. Le cap de la trentaine à été difficile à passer mais au jour d'aujourd'hui, elle vit très bien. Elle se sent encore tellement jeune, elle considère qu'elle n'est qu'au début de sa vie. ORIGINES :  Si Mellie est américaine, elle possède néanmoins des origines françaises puisque les parents de sa mère sont de nationalité française. Les Lawrence se rendent régulièrement en France pour voir leur famille qui vit dans le Sud du pays, ce qui à le dont de toujours ravir Mélanie. STATUT :  Divorcée depuis plusieurs années, d'un mariage qui ne laisse chez Mélanie qu'une vilaine cicatrice, elle est aujourd'hui célibataire au plus grand damne de sa mère qui rêve de lui trouver un prince charmant. MÉTIER :  Profileuse, un métier qui la passionne réellement c'est d'ailleurs pourquoi depuis plusieurs années, elle écrit également des romans noirs. TRAIT DE CARACTÈRE : Sportive - féminine - intelligente - généreuse - bout en train - déterminée - têtue - rêveuse - impatiente - GROUPE :  Air Freshener AVATAR :  Sophia Bush, la femme parfaite. SCENARIO OU INVENTE ? :  Inventé par mes soins.

– Sometimes having values brings you happiness

Mellie est très proche de sa famille. Elle s’est toujours très bien entendue avec ses parents et est très complice avec eux. D’ailleurs son père, avocat, lui à transmis les valeurs qui ont sût faire d’elle la profileuse qu’elle est devenue aujourd’hui. C’est grâce à lui qu’elle s’est vite passionnée pour la psychologie et la criminologie. Mélanie est également très complice avec sa sœur aînée, Lauren. Pas un jour ne passe sans que l’une ne donne de nouvelles à l’autre. ★ Déçue par l’amour, il lui est aujourd’hui difficile de vivre une véritable histoire d’amour avec un homme. Elle à peur de s’engager. Il faut dire qu’elle à déjà été marié et que son mariage a à peine duré quelques mois. Son mari l’ayant quitté pour une autre femme. Ses petits amis sont à présent souvent des amis, car elle croit en eux. Des amis avec qui elle va, avec qui elle rompt et avec qui elle revient parfois. ★ Elle est auteur de romans noirs. Elle a commencée à écrire sur les bancs de la fac. Pour elle il ne s’agit pas d’un second métier mais d’une véritable passion. ★ Il y a un mois elle est devenue la cible d’un homme qu’elle traçait avec son équipe. Il lui à envoyé des lettres, des colis qu’il déposait parfois lui-même chez elle. C’est là qu’elle à décidé d’apprendre à se servir d’une arme et à obtenue le droit d’en porter une sur elle. Cet homme court toujours, ce qui lui vaut d’être entouré plus que jamais par son équipe et surtout d’hériter d’un véritable coéquipier, Garett, qui joue depuis quelques semaines le rôle de garde du corps. ★ Elle est la marraine de sa nièce, le premier enfant de Lauren. Elle adore garder la petite dès qu'elle en à l'occasion et la chouchoute comme pas possible. ★ Depuis une petite semaine, Mélanie à appris qu'elle avait un cancer des ovaires. Pour le moment, elle le cache, elle n'est pas prête à en parler. Seul Garett est au courant car il reste toujours avec elle. Mais ils n'en ont jamais parlé directement.




PSEUDO/PRÉNOM : MIDSPRING ROSE/Julia AGE : 24 ans OU AS-TU CONNUS LE FORUM : Par Ju.  I love you FRÉQUENCE DE CONNEXION : everyday with you :pCRÉDITS PHOTO ET CITATION : Tumblr & ? AUTRE : BC c'est la vie.

_________________

Car nous sommes toujours debout ≈
Alors, bien sur on s’aperçoit, que rien ne dure ,pas même soi. Mais malgré tout on recommence, d'abord un pas ensuite un sens. Et puisqu'un jour on se relève, que tout combat fini en trêve. On peut tomber une fois encore, et se savoir un peu plus fort. © Emmanuel Moire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélanie Lawrence
- NOW WE GOT BAD BLOOD.
avatar

Messages : 111
Inscription : 31/08/2015
Avatar : Sophia Bush
Crédits : ©mine - midspring rose (avatar) / Tumblr fuckyeahmissbush (gifs)
Multis-comptes : Felix B -
Pseudo : Midspring Rose ✮ Julia
Age : 32 ans
Statut : Célibataire
Métier : Profileuse et auteur de romans noirs

LOVE UNLIMITED
Adresse:
Répertoire:

MessageSujet: Re: ≈ Our hearts are like Firestones - (mellie)   Mar 8 Sep - 15:00

– Why does everything have to be so hard

Il fait nuit noire quand Mélanie range sa voiture le long du trottoir en bas de son immeuble. Le pas léger, les traits tirés par cette journée éreintante rythmée de recherches, elle gagne son appartement. Elle commence à tourner la clé dans la serrure de la porte d’entrée quand elle se rend compte que cette dernière ne fait que tourner dans le vide. Elle se rend même compte que sa porte est à peine fermé. Elle fronce les sourcils, essayant de se persuader que c’est elle qui a mal fermé la porte en partant, mais elle n’y croit pas. Prudente, elle entre chez elle avec précaution. Elle imite la façon de faire des agents de police avec qui elle travail, scrutant chaque recoin. Quant elle arrive finalement dans la pièce principale elle allume la lumière et découvre un paquet sur sa table. Un paquet décoré d’un ruban rose, qu’elle prend à pleine main. Elle ne comprend pas, elle commence à prendre peur. Aucun de ses anciens petits amis ou amants, n’a les clés de son appartement, même pas une personne de sa famille. Mellie hésite, à la fois curieuse et effrayé, elle ne sait si elle doit ouvrir ce paquet ou bien appelé un des agents qui travail avec elle. Ne se sentant finalement pas plus que ça menacé elle décide d’ouvrir ce paquet en commençant par tirer sur ce ruban rose. Il s’agit d’une petite boîte. Elle l’ouvre avec précaution. Un mot tourné vers elle, est ce qu’elle voit en premier. « Bien à toi Lany. J’ai choisi parmi les plus beaux clichés. » Pas de signature. Mellie retire ce mot et découvre à présent des photos. Des photos d’elle. Une multitudes de photos d’elle. Chez elle, dans la rue, à son travail, chez ses amis des photos d’elle en sous vêtements, des photos d’elle sous la douche. Stupéfaite, elle attrape son sac à main dans lequel elle glisses ses photos, ramasse ses clés de voiture et s’enfuit avec hâte au LAPD.

« Tu es vraiment obligé de dormir toujours là ? » Lança Mellie à peine sortie de sa chambre tout en fusillant Garett du regard. Elle avait les cheveux en bataille, le teint blafard et le regard marqué par des cernes, résultat d’une nouvelle nuit emplie d’insomnie et de cauchemars. « Bonjour à toi aussi Lawrence. » Répondit le brun qui s’assit en même temps au bord du canapé qui était devenu son lit depuis plusieurs semaines déjà. Elle avait beau râler à propos de la constante présence du jeune homme à ses côtés, dans le fond sa la rassurait quand même. Mais depuis quelques jours, elle ne rêve que d’un moment rien qu’à elle. Elle sait que Garett sait pour ce qui lui arrive, outre le fait qu’elle soit traqué par un déséquilibré, elle sait qu’il sait que le soir elle s’effondre dans sa chambre. Elle a beau étouffer ses pleurs dans son oreiller, elle sait qu’il l’entend pleurer. Il a au moins la décence de ne pas lui en parler. De toute manière, elle ne veut en parler à personne. A personne sauf peut être à Leslie. Il sera peut être le seul à la comprendre. A trouver les mots qu'il faut. Mélanie n'avait pas prévu de faire de lui son psychologue, malgré sa réputation, avoir un homme avec qui vous avez eu une relation comme psychologue n'est sûrement pas recommandé. Mëme si cet homme en question trouve les mots qui vous apaisent, qui vous font du bien. Les mots, ils les avaient après tout toujours bien trouvé avec elle. Le temps qu'avait duré leur histoire du moins. L'un comme l'autre, déstabilisé par des retrouvaille assez incongrues, s'était finalement résigné suite à l’apparition de son traqueur dans la vie de Mélanie. Aujourd’hui, Mélanie sait qu’elle souffre d’un cancer des ovaires à un stade déjà avancé. Elle doit entamer cette semaine ses premières séances de chimiothérapies, mais ce qui la mine plus que tout c’est qu’on lui a dit qu’il y avait peu de chance pour qu’elle donne un jour naissance à un enfant. Qu’il était très probable qu’elle doive se faire retirer ses ovaires. Rien n’est encore fait, pour le moment elle doit tenter d’avaler la pilule, ce qui n’est pas une mince affaire. Elle qui se disait depuis quelques années déjà, qu’il serait temps de penser à faire un bébé. Elle qui avait de plus en plus envie de pouponner. Se dire qu’elle ne pourra sans doute jamais le faire, lui fait atrocement mal. Personne n’est au courant à part Garett, même pas sa famille. Même Lauren, son aînée, son modèle, sa meilleure amie. Rien que de penser à aller la voir et voir par la même occasion sa nièce qui est aussi sa filleul, elle en est malade.

_________________

Car nous sommes toujours debout ≈
Alors, bien sur on s’aperçoit, que rien ne dure ,pas même soi. Mais malgré tout on recommence, d'abord un pas ensuite un sens. Et puisqu'un jour on se relève, que tout combat fini en trêve. On peut tomber une fois encore, et se savoir un peu plus fort. © Emmanuel Moire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
≈ Our hearts are like Firestones - (mellie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crash Hearts of Iron III
» C.R. Hearts of Iron III USiens
» Hearts and Minds
» AT 43 : IA VANDAL
» IA informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MADE FOR YOU :: Guess Who's Coming to Dinner :: Til Death Do Us Part-